Nous n'irons plus travailler...

« Nous n’irons plus travailler… », c’est un festival pour explorer des futurs positifs du travail et s’engager pour dessiner le sien.

Nous proposons d’explorer 4 axes de réflexion :
Liberté : l’expression de qui nous sommes, en tant qu’individu, pour permettre une
souveraineté individuelle assumée et consciente
Faire ensemble : un modèle d’interactions basé sur l’humain et tous ses flux :
d’argent, de biens, de connaissances, d’émotions, de confiance.
Environnement : la conscience de la finitude de notre planète et de notre
appartenance à un écosystème vivant
Raison d’être : une organisation de nos vies autour des causes qui nous animent

Dates
Du 22 novembre au 5 décembre inclus : deux semaines pour créer des liens porteurs de sens et inspirer des passages à l’action.

L’audience
Le festival s’adresse à celles et ceux qui :
● se questionnent sur la possibilité d’un travail plus juste pour soi, les autres, la planète,
● sont en quête d’autrement dans leur rapport au travail,
● ont des réponses ou des solutions à proposer
● ne sont pas des bullet points

Le format
Une série d’ateliers, de rencontres et d’apéros, en ligne et en présentiel dans différents lieux à Paris (et au-delà), clôturés par 2 jours de fête (4 – 5 Décembre).
Chaque atelier nous emmène explorer un ou plusieurs de 4 axes présentés à travers des formats différents.

Imaginer : laisser parler sa créativité pour se plonger dans le travail tel qu’on le rêve à travers des ateliers de récits prospectifs, de théâtre d’impro et de musique.
Vivre : tester de nouveaux outils pour se réapproprier nos interactions au travail, nos modes de gouvernance et nos façons d’être.
Partager : présenter et célébrer les initiatives de l’année qui s’alignent avec notre raison d’être.

Les ateliers proposés incarnent les causes qui animent leurs porteurs. Au-delà de l’expérimentation des ateliers, ils permettent aussi de s’interroger sur ce qui nous anime dans le monde du travail, ce qu’on a envie d’y apporter et comment.

Le festival proposera une cartographie des participants selon leurs causes et leurs lieux de résidence. Certains ateliers sont transportables chez soi : n’importe quel participant peut devenir hôte bénévole et inviter des gens qui partagent ses causes à un apéro ou une rediffusion de certains ateliers. On peut d’ailleurs être participant uniquement en s’inscrivant pour écouter un podcast ou participer à ces moments de convivialité.

Ouvert à tous.tes, le prix de participation sera libre, pour l’intégralité du festival, à la journée ou à l’atelier, pour s’adapter au public. La cagnotte sera distribuée à la fin du festival à nos partenaires : animateurs d’atelier, lieux qui nous ont prêté des salles, …

Pour contribuer à la cagnotte, c’est ici !