Ils nous ont inspiré pour lancer ce festival
Les personnes les plus impliquées dans le festival, les éco-workeurs, partagent en commun d’avoir fait leur job out après des études et un début de carrière plutôt disciplinés dans le salariat traditionnel. Ils ne sont pas les premiers, ils ne sont pas les derniers.

Nous souhaitons dédier cette édition à trois d’entre eux.

 

Frédéric Laloux
Il quitte une position socialement élevée au sein du cabinet McKinsey, pour aller à la rencontre de 12 organisations de plus de 100 personnes dans le monde occidental, qui ont fait du profit pendant 10 ans, sans organisation pyramidale. Ce qu’il en rapporte deviendra “Reinventing organisations”, un livre qu’il publie d’abord en auto-édition et en participation consciente, maintenant traduit dans plus de 20 langues et diffusé dans le monde entier. Son concept d’organisation Opale nous irrigue et inspire nos pratiques dans l’organisation même de ce festival. Frédéric est maintenant engagé dans TheWeek, une expérience en 3 temps à vivre avec des amis ou des collègues, pour prendre la mesure de la crise environnementale et climatique et décider quelle réponse on a envie d'y donner.

En quelques vidéos :

Laetitia Vitaud
Après 10 ans dans l’éducation des élites françaises, et un passage en RH dans une licorne américaine, les analyses de Laetitia prennent vite de l’influence parmi ceux qui réfléchissent à l’avenir du travail et sont consacrées dans son livre “Du Labeur à l'ouvrage. L'artisanat est l'avenir du travail“, qui apporte notamment un éclairage important sur la question féministe, expliquant comment la révolution du travail est intrinsèquement liée à la question du patriarcat.
Karim Duval
Nombre d’humoristes ont démarré par des carrières très conventionnelles. En devenant la coqueluche à la fois de La Défense et du Silicon Sentier, il semblerait que Karim Duval ait encore des choses à régler avec son passé, qui est encore notre présent. Et ça fait du bien de l’entendre dire tout haut, et avec du bagout, ce que l’on pense ou que l’on ressent au fond de nous-même sans parfois oser le laisser sortir.

Karim est en tournée en ce moment avec son nouveau spectacle, “Y”